Autism: a guide for criminal justice professionals (2)

Sourcehttp://www.autism.org.uk/~/media/…

Partie 2, Pourquoi il est important de savoir si une personne souffre d’autisme

Toutes les personnes atteintes d’autisme peuvent éprouver des difficultés avec la communication et l’interaction sociale, et peuvent développer des intérêts obsessionnels forts. Ils peuvent aussi avoir des difficultés sensorielles, et des problèmes de coordination. Les personnes atteintes d’autisme souffrent souvent de niveaux élevés d’anxiété en raison de leur incapacité à donner un sens à ce qui se passe autour d’eux.

Les personnes atteintes d’autisme qui entrent en contact avec le système de justice pénale sont davantage susceptibles d’être des autistes de haut niveau, ou souffrant du syndrome d’Asperger, car ils ont généralement plus d’indépendance que ceux dont l’autisme est accompagné de graves difficultés d’apprentissage.

Cependant, la maîtrise de la langue parlée par une personne souffrant d’autisme de haut niveau, ou du syndrome d’Asperger, ne reflète pas nécessairement leur véritable niveau de compréhension ou de conscience sociale. Leur indépendance apparente peut masquer leur incapacité sociale: de nombreuses personnes atteintes d’autisme sont souvent perplexes face à ce qui se passe autour d’eux, et peuvent être des personnes vulnérables.

Les autistes ne comprennent pas toujours les conséquences de leurs actions, ou les motivations des autres. En raison de leurs difficultés avec l’imagination sociale, de problèmes avec la flexibilité de la pensée, et une tendance à un comportement obsessionnel et répétitif, une personne souffrant d’autisme peut ne pas avoir de difficultés à apprendre de l’expérience passée. Ils trouveront qu’il est souvent difficile de comprendre comment les autres perçoivent leurs actions, ainsi que de transférer intuitivement leurs expériences d’une situation à une autre. En conséquence, \hil{certains peuvent devenir des victimes, ou répéter leur comportement tant qu’un soutien ne leur est pas offert, avec une intervention appropriée}.

Les personnes atteintes d’autisme trouvent souvent que les situations inattendues sont extrêmement difficiles à gérer. Dans ce cas, ils sont intimidés, ils ne savent pas comment réagir, et ce sera alors pour eux de plus en plus anxiogène. Parfois, les gens atteints d’autisme sont impliqués dans une activité qui alarme les autres, ou qui enfreint la loi, et cela pourrait bien ne pas être intentionnel.

Si le comportement d’une personne autiste est devenue inacceptable, il peut ne pas être facile de le faire changer à la suite d’un avertissement, sauf si cela est accompagné par un soutien ou par une intervention particulière. Les gens atteints d’autisme trouvent qu’il est difficile de généraliser et d’adapter l’apprentissage d’une situation à une autre. Il est important de veiller à ce que la personne avec autisme comprenne bien les conséquences de ses actions et l’impact que son comportement peut avoir sur les autres. Les sections suivantes aideront les professionnels de la justice pénale dans leur approche de personnes atteintes d’autisme s’ils en rencontrent dans le cadre de leur travail.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *