Archives par mot-clé : Baker

Autime et sexualité

Source: Anna P. Kroncke, Marcy Willard, Helena Huckabee. 2016 Assessment of Autism Spectrum Disorder_ Critical Issues in Clinical, Forensic and School Settings. Springer Verlag.

Chapitre 20: Assessment Across the Lifespan

Une autre question centrale dans les années d’adolescence est la question de la sexualité. Les questions de sexualité existent pour les adolescents souffrant du troubles du spectre autisme (TSA), peu importe l’âge auquel ils ont été diagnostiqués, et quels que soient les niveaux de fonctionnement. Alors que les parents d’individus avec des retards cognitifs significatifs peuvent penser que leur enfant n’est pas suffisamment mûr pour ces considérations, leur corps physique est plus marture que leurs retards cognitifs ne le laissent penser. Chez les personnes ayant une déficience intellectuelle, il est important d’enseigner les parties du corps, la masturbation, la vie privée et l’imtimité. Bien que cela puisse être inconfortable pour les parents, les adolescents et les enfants autistes ont besoin de noms pour les parties du corps, des règles sur où et quand il est acceptable pour enlever les vêtements, ou se toucher, et comprendre qu’il n’est pas acceptable pour les personnes qui ne sont pas des médecins de les toucher. Parfois, lorsque les parents sont mal à l’aise avec des sujets comme la masturbation (par exemple) ils peuvent choisir d’ignorer ces comportements, et ne pas les enseigner. Baker (2006, 2014a, 2014b) a élaboré des calendriers visuels et des guides pour les parents et les cliniciens, à utiliser lors de discussion sur la masturbation. Baker (2006) fournit des suggestions, pour les garçons, quant à la façon de lire les signes des filles concernant leur intérêt pour avoir un rendez-vous [NDT: dating], comment demander à une fille pour sortir avec elle, et quoi faire dans de telles circonstances. Les adolescents doivent comprendre clairement les règles entourant le harcèlement d’autres enfants à l’école, et la masturbation publique. Un manque de connaissances sur ces sujets peut conduire à des comportements criminels et des accusations. Les personnes atteintes d’autisme courent un risque accru d’être accusées d’infractions sexuelles liées à un contact inapproprié, ou à un harcèlement. Établir des règles claires, et avoir un dialogue ouvert, est vraiment important. Comme Nick Dubin écrit dans son livre « Autism, Sexuality and the Law » (Attwood, Henault & Dubin, 2014), il peut être très difficile de discuter de sexualité avec des autistes, mais il est crucial que ces conversations se produisent. Nick Dubin lui-même a enduré une bataille juridique atroce après avoir été accusé de possession de pornographie juvénile. Son histoire est un exemple d’un individu brillant, autiste, qui manquait de compréhension sexuelle et de prise de perspective des compétences dont il avait besoin comme un être sexuel. Cela a eu des conséquences significatives pour Nick Dubin et sa famille (Attwood et al., 2014).

Attwood, T., Hénault, I. & Dubin, N. (2014). Autism, Sexuality and the Law. Jessica Kingsley Publishers.

Baker, J. (2006). Preparing for life: The complete guide for transitioning to adulthood for those with Autism and Asperger’s Syndrome . Arlington, TX: Future Horizons.

Baker, J. (2014a). Children with social skills defi cits and challenging behaviors. In JFK Partners Annual Autism Conference, October 10, 2014 . Aurora, CO: JFK Partners.

Baker, J. (2014b). Effective interventions for behavioral and social challenges. In Presented at the Second Annual Autism Disorders Conference, October 10, 2014 . Aurora, CO: JFK Partners.